Quitterie a maintenant 12 ans. J'aimerai être en contact avec des parents d'enfants trisomiques ayant entre 11 et 14 ans habitant sur Tours, Orléans ou Clermond Ferrant.

J'aimerai savoir comment imaginer des groupes de rencontres pour nos enfants particuliers. Elle aime partir en camp mais elle fait en ce moment son dernier camp de louvettes. Que puis je lui proposer après ? Faut-il inventer quelque chose ? Connaissez vous des initiatives qui fonctionnent ailleurs ?  Est-ce qu'un système équivalent à la CLIS pourrait être imaginé dans un camp d'enfants ordinaires pour qu'elle ne soit pas toujours la seule trisomique dans un monde ordinaire ?

Merci pour vos réponses et bonnes vacances à chacun.